Paul Chautru

Paul Chautru s’est éteint il y a quelques jours, dans sa 99ème année.

Âgé de 18 ans en 1939, Paul Chautru s’engage très tôt dans la résistance, pour échapper au STO. Il sera décoré de la croix du Combattant de la Résistance et de la Guerre 39-45. Après guerre, il commence ses études à Grenoble. Celles-ci terminées, il devient chef d’entreprise et crée une société spécialisée dans le vibrage du béton, Vibra-tech. Il y accomplit toute sa vie professionnelle.

Paul rejoint le club de Saint-Mandé le 20 mars 1984; il s’y investit , sur son terrain de prédilection, en prenant dès son entrée la présidence de la commission Rencontres et Relations internationales.

En juillet 1987, il devient président du club. Son année de présidence est marquée par son engagement international : il représente les clubs de la zone à la convention de Formose, puis représente Saint-Mandé au 25ème anniversaire de son club filleul, le Lions Club de Chingford, dans la banlieue londonienne.

Paul pendant l’intronisation de son filleul Jacques Hamon

Il a organisé de multiples soirées et sorties :

  • soirée sportive avec les pompiers de Paris
  • soirée de gala au sénat, pour le 30ème anniversaire du club
  • bal costumé aux couleurs du club
  • sortie nocturne au château de Vaux-le-Vicomte pour une soixantaine de participants.

Pendant sa présidence le club de Saint-Mandé a aussi financé :

  • le voyage de 2 jeunes handicapés en Norvège
  • une imprimante braille (d’une valeur de près de 9000 €) pour l’institut départemental des Aveugles, (l’actuel Institut Val Mandé)
  • l’envoi du 382ème camion humanitaire des Lions de France vers la Pologne
L’imprimante braille de marque Index donnée à l’Institut départemental des Aveugles.

Sous sa houlette, le club a aussi participé au premier Téléthon.

Quelques années plus tard, Paul Chautru est choisi comme président de zone.

Jusqu’en 2005, date à laquelle il devient membre privilégié, il reste très présent dans le club, censeur, animateur, chef du protocole. Paul participe même à la présidence « tournante » du club, pendant une année de grande difficulté pour celui ci: pendant les mois de janvier et février 2004, il en prend la charge, organisant une soirée avec conférence par un grand reporter du magazine Le Point et initiant une série de représentations théâtrales avec une troupe dirigée par Christophe Barbier.

En 2015, après 31 ans de lionisme et après avoir parrainé plusieurs membres, ne pouvant plus se déplacer sans être accompagné et ne pouvant plus assurer ses obligations, à son grand regret, Paul démissionne du Club.

Paul Chautru laisse une belle trace dans le club et reste dans son souvenir et celui de ses membres.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *